Quelle action l’ostéopathie porte-t-elle sur le sommeil?

Durant la nuit, notre sommeil se divise en trois phases qui composent un cycle:

le sommeil léger: les muscles se détendent, la respiration est maintenue par le diaphragme. Les vaisseaux superficiels se dilatent, la température du corps passe de 37,5°C à 36,5°C.

le sommeil profond: c’est la phase de réparation des cellules abîmées, production de l’hormone de croissance chez les enfants, production des substances qui régulent l’appétit chez l’adulte. Les taux de glucides, lipides et protéines augmentent.

le sommeil paradoxal: C’est le sommeil des rêves, de la régénération psychique. Le cerveau enregistre et trie les expériences de la journée. Seuls les muscles des yeux et de l’oreille interne fonctionnent.

Chaque nuit, 3 à 5 cycles de 90 minutes se succèdent.

    Et l’ostéopathie dans tout ça?

Pour des troubles du sommeil, l’ostéopathe va d’abord s’assurer qu’il y a une bonne harmonie entre le crâne et le bassin. Pour cela, nous testons l’occiput (os au-dessus des cervicales, il fait le lien avec le crâne), le sacrum (au-dessus du coccys), ainsi que toute la colonne vertébrale. Il existe une membrane se prénommant la dure-mère, exerçant ce lien entre le crâne et le bassin en passant par la colonne vertébrale.

                                                         La dure-mère, grande membrane allant du crâne au bassin

 

 

Au sein-même du crâne, l’occiput s’articule aussi avec un autre os très important: le sphénoïde. L’ostéopathe vérifie l’harmonie entre ces 2 os, les corrige si besoin. Le micro-mouvement qu’exerce l’articulation qui lie le sphénoïde à l’occiput reflète de l’homéostasie (l’état de santé global) du patient.

                               La symphyse sphéno-basilaire: articulation qui relie le sphénoïde à l’occiput (intra-crânien)

 

L’ostéopathe vérifiera ensuite l’état de tension des membranes de la dure-mère à l’intérieur du crâne: la faux du cerveau, ainsi que la tente du cervelet. Il détendra ces membranes avec des techniques crâniennes si il les trouve sous tension.

 

 

      La faux du cerveau et la tente du du cervelet: prolongements de la dure-mère à l’intérieur du crâne

 

A la rencontre de la faux du cerveau et de la tente du cervelet se situe la glande pinéale ou épiphyse, qui produit l’hormone du sommeil: la mélatonine.

 

Toute les zones de la dure-mère (bassin, colonne vertébrale, occiput, faux du cerveau, tente du cervelet…) doivent donc être normalisées pour la bonne production de cette hormone.

En fonction des autres problématiques du patient, l’ostéopathe testera et corrigera les autres zones en lien avec ces problématiques.

 

 

Les petits plus pour mieux dormir:

Eviter les écrans une heure avant le coucher.

Manger léger environ 2 heures avant le coucher, pour éviter les troubles digestifs et les troubles du sommeil.

-Etre complètement dans le noir pour la bonne production de la mélatonine. Si on fait une sieste, laisser un peu de lumière pour que le cerveau distingue le jour de la nuit.

-Faire descendre la température corporelle avant de se coucher (par une douche plus fraîche par exemple).

-Penser aux choses positives de sa journée.

-Faire de l’auto-hypnose, en détendant les zones de son corps une par une par exemple.

 

A vous de jouer pour mieux dormir!

 

Ariane Dubus, Ostéopathe DO-TNO

 

Sources:

Allo.docteur

Cours d’anatomie de l’ISO LYON

Centrejaya.org

formation-thérapies.com

elishean.fr