Seniors

Le corps, en vieillissant, va manifester des zones de faiblesse que l’ostéopathie peut diagnostiquer, stabiliser et optimiser : c’est sa fonction préventive, lors d’un bilan régulier.

Lorsque des douleurs ou des gênes sont présentes, l’ostéopathie peut contribuer à les traiter par des techniques de mobilisation ou de manipulation qui soulagent la souffrance et réduisent le recours aux antalgiques et anti-inflammatoires.

Les principaux motifs :

-Douleurs articulaires, vertébrales ou plantaires (liées à l’arthrose ou aux rhumatismes)

-Névralgies

-Maux de tête ou engourdissements

-Troubles digestifs ou uro-génitaux

-Difficulté de locomotion ou d’arthrose

-Séquelles de traumatismes ou chirurgicales

-Maintien de la vitalité et de la tonicité

L’examen minutieux pratiqué par l’ostéopathe lors de la consultation met en évidence les dysfonctions, fonde son diagnostic et, sauf si les troubles constatés ne révèlent pas de sa compétence, le traitement nécessaire.