Quand c’est pire après une séance d’ostéopathie: « l’effet rebond »

Lorsque vous faites une séance chez votre ostéopathe, celui-ci utilise plusieurs types de techniques, afin de réinformer votre système nerveux sur les pertes de mobilité de certains éléments: articulations, muscles, organes, membranes… qui sont à l’origine de votre douleur.

L’ensemble de ces techniques agit sur votre boucle réflexe du système nerveux.

Résultat de recherche d'images pour "schéma boucle réflexe nerveuse"

Or, l’intégration de ces manipulations effectuées par l’ostéopathe peut prendre plusieurs jours (de 2 à 10 en moyenne).

Quand la douleur du patient est à l’origine d’une micro-inflammation (d’un tendon, organe, muscle…), l’ensemble des techniques réalisées par l’ostéopathe peut commencer par stimuler cette inflammation. La personne pourra ressentir une sensation bizarre en fin de séance: une sensation de chaud, la douleur se « balader », se sentir « groggy », ou ressortir complètement soulagée.

Nous conseillons alors de se reposer le jour-même ainsi que toute la journée du lendemain, pour laisser le temps à cette boucle réflexe de réagir sur le symptôme.

Pendant la nuit, l’organisme se met dans un mode parasympathique ( permet d’accomplir les activités vitales, qui sont par exemple la digestion, le repos et l’élimination des déchets). S’en suit alors un effet corporel qui peut empirer la douleur d’origine , que l’on nomme « effet rebond ». C’est une aggravation réactionnelle transitoire, qui survient le lendemain ou le surlendemain de la séance. Le patient est entré dans une « phase de réparation des cellules », ce qui est une des principales fonctions du sommeil profond. Cette phase consomme de l’énergie et provoque des œdèmes. Là où il manque de la place, l’œdème créera une compression, ce qui sera à l’origine de la douleur post-consultation.

Les cellules s’activent pour réparer celles qui sont inflammées. Le patient peut se sentir fatigué, courbaturé, nauséeux, sentir sa douleur empirer ou se déplacer…sur une durée maximale de 10 jours.

Cet « effet rebond » est positif, même si il est douloureux. Il révèle que l’organisme a trouvé « la voie de la réparation » à sa douleur, qu’il est en train de guérir.

Pensez à vous reposer, bien vous hydrater, mettre du chaud sur la douleur, prendre de l’Arnica si nécessaire…

Attention aux attelles et ceintures: après une séance le corps a besoin de récupérer, pour cela il faut aussi qu’il puisse se mouvoir. Vous pouvez les conserver dans des situations extrêmes, mais pensez à varier les positions et dans ce cas à les enlever de temps en temps pour que les muscles continuent de travailler.

N’oubliez pas de contacter votre thérapeute si les douleurs sont plus longues que prévues, ou si vous vous posez la moindre question sur ce qu’il vous arrive. Il saura vous aiguiller!

 

Ariane Dubus, Ostéopathe DO-TNO